vendredi 12 octobre 2018

Affaire Gallieni. 9 octobre 1918 environ. N°285

Deux brouillons manuscrits, par le docteur Chassaing.
Un blâme pour le docteur Luys. 
Un article sur cette affaire.
Article paru dans le journal du 17 février 1918. (À rechercher).
Un mot illisible carte carnet déchiré.



Président de l'association française d'Urologie
Quatre rue Tronchet
_____________________


Le 9 octobre 1918 le Dr Luys - appelé à s'expliquer devant le bureau sur l'article paru le 17 février 1918 sous les signatures de Lucien Chassaigne et intitulé - comment est mort le Général Gallieni – a été l'objet d'un blâme de la part du bureau qui  





Brouillon pas terminé
196 J 100 vue 33

Un blâme pour le Dr Luys
196 J 100 vue 34








J'apprends que le dr Luys aurait été de la part du bureau de votre société l'objet de critiques et même de blâme pour un article paru dans le journal et signé par moi.

Je revendique "l'entière"? responsabilité de cet article qui n'a été ni inspiré ni écrit par Mr Luys. Je suis tout prêt à exposer devant le bureau de votre société  Si un blâme a été formulé je suis prêt à en supporter tout le poids. Je n'abandonnerai pas pour cela mon rôle d'informateur  et je me réserve ce que je tâche de remplir de mon mieux uniquement au service de la Vérité et de la Justice 





vendredi 5 octobre 2018

Rapport essais au Maroc sur AR. ≈1/10/18. N°284



Rapport complet des essais faits au Maroc, avec l'AR, avant l'arrivée du docteur Chassaing. Ils ne sont pas toujours concluants!
Ces essais ont eu lieu entre le 7 septembre  et le 11 octobre 1918.
Le Dr Chassaing n'ira  au Maroc que fin octobre



a 196J57 vue 163
b 196J57 vue 164
 




















Traduction de la page b car peu lisible :

Normal : 1400 tours; 70°
Atterrissage normal (facile) à FEZ
ITINÉRAIRE :–Tiflet, Krémisset, meknès, Fez.

RETOUR.-vendredi 13 septembre 1918.
Départ : 9 heures 25'
Arrivée : 11 heures 45'
Durée : 2 heures 20'


CONDITIONS DE VOL: beau temps, fort vent, debout ouest
Altitude 2000 m, un passager, moteur : régime
de ligne de vol : 1425 tours à 70°
Atterrissage normal à Rabat,

VOLS AUXILLIAIRES.- À Fez : 1° vol essaye avec Lieutenant
D'Agérie, durée 15 ' altitude 500 m R.A.S.

2° au départ : à 500,01 m tôle du capotage
Du moteur se soulèvent menace de s'échapper. Atterrissage sans incident.

a) VOLS D'ESSAIS D'ATTERRISSAGES.- avion AR sanitaire type I, N° 25
2 vols de courte durée par suite de pannes successives
à 100 m dès le départ par suite de canalisation
d'essence obstruée et eau trouvée dans l'essence du carburateur.

Conditions d'atterrissage.–Vend nulle, terrain légèrement
En descente.
Plané, depuis le redressement après le piqué, sur une 
longueur de 150 mètres. Roulé au sol 55 mètres.

Conclusion.- Cet atterrissage freiné par suite du
vent nul, permet de classer l'avion A.R., au point de vue
vitesse et longueur d'atterrissage, entre le Farman et le 
Voisin. À noter qu'il est possible d'atterrir plus lente-
ment, l'atterrissage ci-dessus ayant eu les caractéristi–
ques de l'atterrissage « en cas de panne sèche. »
c 196J57 vue 165


d 196J57 vue 166








 dernière page
196J57 vue 167




vendredi 28 septembre 2018

Prisonniers de guerre et Internés civils d'Autriche-Hongrie. 26/9/1918. N°283.

Toujours mis à contribution


196J48 vue 113; p1

Clermont-Ferrand, le 27 septembre 1918

Mon cher Docteur,
Je viens vous demander un service. Vous savez qu'au printemps dernier, un accord est intervenu entre la France et l'Allemagne pour l'échange des prisonniers de guerre et le rapatriement des internés civils, retenu en Allemagne ou en pays envahi. Nous avons cru pendant longtemps que cet accord  jouait également pour les internés
196J48 vue 114; p2 et p3
P2
civils retenus en Autriche et nous espérions que mon beau-frère, ma belle-sœur et leurs deux enfants qui sont restés à Vienne où ils étaient employés à la maison Michelin allaient pouvoir rentrer.
Hélas ! Cet accord est inopérant pour l'Autriche. Les civils retenus là-bas ont été simplement oubliés, sans doute parce que la France et l'Autriche n'avaient pas respectivement des soldats prisonniers de guerre originaires des pays intéressés.

P3
Ne serait-il pas possible de tenter quelque chose en faveur de ces malheureux qui parviennent quand même à nous donner des signes de détresse. L'approche du 5ème hiver à passer dans des conditions misérables rend leur situation encore plus angoissante. Je viens vous demander de vous renseigner au Ministère des Affaires Étrangères, s'il n'est pas possible de les faire rapatrier. Je doute que l'état actuel des accords internationaux permettent le rapatriement, mais si les dispositions prises vis-à-vis de l'Allemagne ne peuvent s'étendre à l'Autriche


196J48 vue 115 ; p4
P4
ne pourriez-vous pas demander au Ministère qu'il prenne l'initiative d'un accord avec la double monarchie sur les mêmes bases que celui qui a été conclu avec l'Allemagne et la Turquie. Les internés retenus en Autriche semblent avoir été oubliés, ce serait un simple acte de justice que de les traiter de la même façon que les autres.
J'ose espérer que vos démarches au Ministère des Affaires Étrangères seront couronnés de succès ; c'est dans cet espoir que je vous prie d'agréer l'hommage de mes sentiments les plus dévoués.

Signé F. Concordel

F. Concordel. Commission de réception des munitions
Clermont-Ferrand

vendredi 21 septembre 2018

Engueulade. 16/9/1918. N°282

Moins de lettres, ces jours de 1918.
Celle-ci a été trouvé cet été 2018
Gouverneyre écrit relativement souvent à Eugène Chassaing
C'est pourquoi sans doute des Courtille besoin de lui faire des reproches par rapport à sa demande d'intervention




Suppl III, 16 septembre 1915 p1


Aux armées le 16 septembre 1918

Mon cher monsieur le Député,

J'ai bien reçu votre lettre du 11 courant et dois vous avouer
que ce n'est pas ce que j'attendais de vous. Vous me dites que vous
avez fait part de mes observations à la chancellerie, qu'il ne
faut pas espérer beaucoup de choses, que seuls les très vieilles
classes obtiendront qq satisfaction au moment de l'incorpo-
ration de la classe 20

Je tiens à vous rappeler qu'en décembre dernier vous m'aviez
écrit de vous faire souvenir d'ici 2 ou 3 mois que vous
tacheriez d'intervenir auprès des Pouvoirs Publics en faveur
des officiers ministériels besogneux pour leur faire allouer
une indemnité. Je me suis conformé à la lettre à vos
conseils mais je n'ai plus entendu parler de rien. Je
suis persuadé que si quelqu'un s'occupait de nous
nous obtiendrons satisfaction. Nous avons payé nos
charges, celle-ci ne nous rapportent pas un sou depuis
4 ans ; les fonctionnaires mobilisés touchent leur
traitement, pourquoi serions-nous traités en parias, et
ne toucherions pas tout au mois l'intérêt du prix
d'achat de nos charges, notre cantonnement qui
était de 3 % il y a seulement quelques années a été
successivement diminué de 3 à 2fr50 puis
 à  2fr25 , enfin à 2 %, ceci par un simple décret

Ce que je réclame c'est un peu de justice pour
 nous comme pour les autres.

Vous ajoutez ensuite qu'il se chuchote en ce
moment des nouvelles que j'aurai plaisir à entendre et
vous laissez au bout de la plume ce dont il s'agi,
pourquoi ??
J'aime à croire que par une prochaine vous
vous exprimerez franchement

Suppl III, 16 septembre 1915 p2


P2.
Un de mes amis Député m'écrit ces jours que
sitôt qu'il pourra me trouver dans une usine
travaillant pour la Défense Nationale une
place de conducteur de camion ou camionnette
automobile, il me sortira du front. De votre
côté voudriez-vous m'en promettre autant, je
suis certain que si vous vouliez vous pourriez
le faire; je suis dans une classe de territorial
Ayant près de trois ans de front, d'ailleurs vous connaissez ma situation.

Comptant sur vous.

Veuillez croire Monsieur le député
et la nouvelle assurance de mes sentiments
reconnaissants respectueux et dévoués


signé Gouverneyre

Gouverneyre 32 s.m A
313 artillerie lourdes
secteur 134


Petite note du dr Chassaing : "aucune chance de succès… je dois le réclamer "


vendredi 14 septembre 2018

Le docteur Chassaing demande à partir au Maroc. 13 sept 1918. N°281.

13 septembre 1918.

Deux brouillons de demande du Dr Chassaing pour partir au Maroc afin de mettre en place l'Aviation Sanitaire.
Cette demande est adressée au sous-secrétaire d' État du Service de Santé Justin Godart, nommé aussi Ministre.
Brouillon manuscrit p1
Au sous- sécrétaire d'État du Service de Santé
196J57 vue 158

Brouillon manuscrit p2
Au sous- sécrétaire d'État du Service de Santé
196J57 vue 159

Brouillon tapé p1, vue 161
Il s'agit du Résident  Général Lyautey, et pas du Président, comme pu écrire la dactylo en recopiant le brouillon manuscrit.

Brouillon tapé p2 vue 162

vendredi 7 septembre 2018

L'Aviation Sanitaire pour les Américains. 8 et 12 septembre 1918. N°280

Le docteur Chassaing propose l'aviation sanitaire au service de santé américain.
Trois brouillons, presque semblables

8 septembre, puis 12 septembre 1918

196J57 vue 152 1a

196J57 vue 153 1b

196J57 vue 154 2a

196J57 vue 155 2b

196J57 vue 157 3a

196J57 vue 157 3b

vendredi 31 août 2018

2 lettres: Sur l'AS au Maroc, et sur Lyautey. 1/9/1918≈. N° 279.

Deux lettres des environs du 1er septembre 1918

1ère lettre
 Commandement de l'aéronautique
Du Maroc
                                                                                                           Paris, dimanche
environ 1er Septembre 1918, ou avant, d'après la fin de la lettre. 

196J57 vue 147 p1
Ils essais du radiateur de l'AR

Monsieur le Député,

Je vous accuse réception de votre télégramme ; malheureusement je ne sais pas si j'aurai le plaisir de vous serrer la main avant mon départ qui est fixé à ce soir par Nevers Lyon 20h45. Les essais du radiateur semblent satisfaisants et une grande quantité d'avions et de matériel de rechange nous sera prochainement expédiée




196J57 vue 148 p2
Embarquement le 25 sur l'Abda




Le S/Lt Charbonnel et mon adjoint le S/Lt Ferrau partent demain lundi soir pour Marseille. Nous embarquerons le 25 sur l’Abda. Venez-vous avec nous?
Charbonnel sera lundi matin au ministère.
En attendant le plaisir de vous voir, je vous prie de croire, Monsieur le député, sentiments bien dévoués et les meilleurs.


Cheutin


2è lettre qui est en fait une petite carte pas toujours lisible.

196J57 vue 150 p1
Lyautey a répondu
P1

 HG

Jeudi soir.

Monsieur le Député,

Je reçois une réponse télégraphique du Général Lyautey au sujet de votre très intéressant projet de transport de blessés par avions. Le général ne voit que des


196J57 vue 151 p2
Que des expériences soient faites
P2
avantages à ce que les des expériences soient faites, je serai heureux ...(illis).......rencontrer avec  vous pour vous communiquer le texte de sa réponse et m' entendre avec vous sur les points qui vous paraitront convenables.

Veuillez croire, Monsieur le Député, un mes sentiments les meilleurs

 signé illisible ....NJandui (On devrait retrouver le H et le G)

Hôtel Édouard VII
(flux RSS)